Jean Louis Corpron

Impressionnisme, graphisme et minimalisme sont au centre d’une démarche dont la raison d’être est la traduction aussi fidèle que possible d’une émotion suscitée par la rencontre avec un sujet, quelle qu’en soit la nature.

Les prises de vue sont considérées comme une cueillette, sans préparation préalable.

Vient ensuite un travail sur ordinateur durant lequel le photographe s’affranchit de toute recherche de réalisme pour créer une oeuvre original en accord avec l’impression ressentie en présence du sujet, ou même parfois, plus tard, devant sa captation photographique.

Cela donne des œuvres aux lignes épurées, aux constructions souvent géométriques mais dont l’humain n’est jamais véritablement absent.