Jean Claude Tessier

Depuis plus de trente ans, il explore les voies liées à la parole » ; de la littérature orale avec un collectif  « Contes Hantez-moi » (1989), au théâtre avec les « Explos » de Claire Chaperot ; il crée la compagnie « l’Oiseau Tonnerre » en 2002, pour suivre d’autres voies, créatrices et novatrices (avec l’apport de la musique et de la danse contemporaine) ; au sein de cette compagnie, il multiplie les expériences tous azimuts : travail sur le patrimoine, en investissant des espaces naturels ou historiques ; travail sur les éléments naturels, sur le jazz, et sur d’autres thématiques ; il travaille aussi   des créations multiculturelles, avec le Cambodge et l’Inde.

A la faveur d’une double rencontre en 2011, avec le comédien Denis Lavant et le poète Zéno Bianu, il investit les domaines littéraires et poétiques.
  

En 2018, deux créations poétiques seront présentées à l’occasion des anniversaires des poètes et écrivains , Edmond Rostand et Francis Jammes.

« Les Musardises » extraits de l’œuvre poétique d’Edmond Rostand , et de correspondance avec Rosemonde Gérard.

« Une amitié inattendue » extraits de la correspondance entre Colette et Francis Jammes,  ( extraits de « Dialogues de bêtes » et « le poète et l’oiseau »). 

 En 2019, il met en place une résidence franco-indienne à Pondichéry, autour de la rencontre entre le poète Rabindranath Tagore et l’écrivain Romain Rolland. La  création « les âmes enchantées » ; en raison de l’épidémie la création n’a pu être finalisée en 2020.

Parallèlement, il présente en juin la première d’un travail consacré aux paroles des musiciens de jazz (« Portraits in Jazz »).

 En janvier 2020, lecture  au château de Pau, de textes de Montaigne, Proust, Nicolas Bouvier et George Pérec, dans le cadre d’un hommage au philosophe Jean Yves Pouilloux.

La dernière création de la compagnie, « le petit Prince » de Saint Exupéry, a  pu être présentée  à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine (le 20 septembre).